Ils ont fui un smartphone à la main : migrants déracinés, mais connectés

Ils ont fui un smartphone à la main : migrants déracinés, mais connectés



  • Exercice
  • Étude de cas
  • Recherche d’information


Non

CC BY-NC-ND (Paternité - pas d’utilisation commerciale - pas de modification)

Dernière mise à jour : 29 May 2020 - 00:00

Informations générales

Cette fiche pédagogique présente une séquence clé en main publiée dans le cadre de la 14ème Semaine des médias à l'école. Elle aborde la question de la relation au téléphone portable en se penchant sur la situation de jeunes mineurs dont l'âge est proche de celui des élèves et parvenus en Suisse au terme d’un périlleux voyage. Sa lecture et les activités très diversifiées proposées dans les fiches pour les élèves permettront d'aborder leur réalité à travers le regard de jeunes déplacés pour qui le smartphone prend souvent la forme d'un kit de survie : cartes SIM ou abonnements, réseaux sociaux, vivre sans smartphone, fonction de localisation, application et apprentissage des langues, filmer avec son téléphone, vieux téléphones portables - déchets ?, ...

Français


2017

Informations pédagogiques

La lecture de l'article de "La Liberté" et l’exercice proposé dans la fiche élèves (également fournie en annexe) qui s’y rapporte permettront d’aborder une réalité différente à travers le regard de jeunes dont l’âge est proche de celui des élèves. Les annexes (« TÉMOIGNAGES ») et les questions qui s’y rapportent permettront d’élargir la thématique, en s’appuyant sur des témoignages récoltés par l’auteure à Chios (Grèce). Ils émanent de personnes d’âges et d’origines différents. Avant d’exploiter les pistes proposées, il serait judicieux de prendre un peu de temps pour permettre aux élèves d’exprimer leur ressenti et leurs questions sur la situation très particulière de ces personnes. Certaines de ces questions peuvent être exploitées pour l’ensemble des textes. Elles permettront également de tisser des liens avec le rapport qu’ont les élèves à leur propre smartphone. A l’enseignant-e de juger celles qui lui paraîtront les plus pertinentes en fonction des objectifs visés.

Apprenants

D'une à cinq leçons